Le grand retour du « jeu » pour les événements d’entreprise !

Pour les événements d’entreprise, Woodluck vous invite à vous pencher sur le phénomène du jeu. Autrefois ringard, il retrouve aujourd’hui ses lettres de noblesse.

 

Le jeu, un plus pour vos animations d’entreprise

 

S’il y a bien un secteur qui a tiré son épingle du jeu : c’est le jeu !

En effet, malgré la crise, les jeux de sociétés font un retour très remarqué pour s’installer sur un marché en pleine croissance !

La crise économique, limitant les loisirs coûteux, favorise cet engouement intergénérationnel.
Les jeux dits « d’ambiance », simples, peu coûteux et capables d’animer des dîners de familles ou des apéros de copains ont le vent en poupe, et c’est tant mieux !
Ils permettent de se rassembler, de créer des échanges, de relier les générations en les divertissant pour un prix raisonnable.

C’est l’outil de communication que les entreprises utilisent pour animer leurs équipes. La tendance ludique s’étend au monde du travail. Fini les jeux que l’on jugeait ringards, inutiles ou puérils, désormais, même les sphères les plus résistantes des entreprises conviennent qu’un bon team-building pourra aider à accompagner le changement, à dépasser des résistances et à favoriser l’agilité mentale des équipes un peu figées.

L’intégration de la dimension « jeu » dans les animations d’entreprise de Woodluck

Les mécanismes de jeu que Woodluck propose pour les événements d’entreprise, sont adaptés aux besoins et aux univers professionnels. Les règles des activités ludiques sont définies avec soin, les timings sont conformes aux objectifs, la durée des animations favorise la motivation et l’énergie des participants.

Les compétences pour développer l’esprit d’équipe sont indispensables dans un climat économique morose. Les animations comme « Fort Boyard » notamment mettent l’accent sur la capacité de chacun à se dépasser pour que l’équipe gagne, en déployant des compétences à la fois stratégiques et physiques.
Allez-y ! Jouez avec vos équipes ! Et que le meilleur gagne !

Les commentaires sont fermés.